Cardre de Vie

Conseils de pose

Recommandations de pose! Renseignez-vous sur les conditions de mise en oeuvre chez un distriubuteur professionel.

PAVES – Conseil de pose

La pose dans les règles de l’art en 7 étapes

1. Avant de poser les pavés, choisir et mettre en place une couche de base (par ex. G.R.H, tout-venant, gravier-sable) correspondant à la nature du terrain. Pour les zones piétonnes, la couche de base/soubassement est d’une épaisseur d’environ 20 cm, dans les zones soumises à la circulation de véhicules, elle doit être d’une épaisseur d’environ 30–40 cm. Elle sera compactée par vibration. Le soubassement doit être plat, les ornières éventuelles peuvent être compensés par le lit de pose.

2. Sur le soubassement compacté, dresser le lit de pose composé de sable concassé 0–4 ou 0–5 mm (Pavé Eco 2-5 mm) sur 4–5 cm d’épaisseur, puis égaliser en suivant le profil. Ne jamais compenser les imperfections de la couche de base avec les matériaux du lit de pose.

3. Le pavage doit toujours être adapté au profil du terrain : hauteurs, pentes et alignements (à la ficelle). Important : respecter l’écart des joints. Il doit être d’au moins 3 mm. Cet écart minimum doit également être respecté pour les pavés munis de saillies d’écartement (les saillies d’écartement ne remplacent pas les joints). En cas de pose trop serrée, des tolérances de fabrication des pavés, même minimes, ne pourront plus être compensées. La pose se fait toujours à partir de la surface pavée, de sorte à ne plus marcher sur le lit de pavage nivelé.

4. En cas d’absence de bordures ou si leur mise en place n’est pas nécessaire, il est recommandé de prévoir une butée en béton comme délimitation, afin d’éviter un glissement vers la rive.

5. Au fur et à mesure de l’avancement de la pose, remplir les joints avec du sable concassé 0–4 mm ou 0–5 mm (Pavé Eco 2-5 mm ou 1-3 mm selon le type) contenant suffisamment de fines, puis balayer.

6. La surface doit être parfaitement propre et sèche. Le compactage est réalisé avec une plaque vibrante – mouvements réguliers de l’extérieur vers l’intérieur –, jusqu’à stabilisation du pavage. Ne jamais insister sur les différences de niveau, car ceci peut endommager les pavés. Les pavés seront compactés avec une plaque vibrante équipée d’une protection en caoutchouc.

7. Après compactage et réensablage des joints, la surface pavée peut être ouverte à la circulation. Kronimus se tient à votre disposition pour tout renseignement supplémentaire concernant la pose et pour toute autre information technique.

Info: Lors de la pose, prendre les pavés simaltanément sur au moins 3 palettes, afin d’éviter les concentrations de teintes et d’aspects.


DALLES – Conseils de pose

Toitures terrasses, terrasses pré-betonnées, balcons

Poser les dalles, selon le plan de pose, sur de petits sacs de mortier (des plots ou similaire) en respectant l’écart des joints de 3–5 mm. Ne pas obturés les joints pour que l’eau puisse s’écouler sur la couche de béton. 

Indication pour la pose

Dans ce cas, nous déconseillons vivement la pose sur du sable ou des gravillons, en raison des efflorescences éventuelles dues à la stagnation d’eau – en particulier en zones couvertes. 

Règle générale de mise en œuvre, circulation piétonne

Poser les dalles, selon le plan de pose, sur une couche de 3–5 cm de sable concassé/gravillons 0–5 mm, recouvrant une couche de gravier ou de tout venant de 15–20 cm d’épaisseur, en respectant l’écart des joints de 3–5 mm. Remplir les joints de sable concassé 0–4 mm. Respecter la norme en vigueur et les conseils spécifiques de mise en œuvre du fabricant. Les dalles posées dans le sable peuvent être immédiatement ouvertes à la circulation (si les écarts de joints réglementaires sont respectés). 

Allées piétonnes, terrasses etc.

Règle générale de mise en œuvre, circulation VL

Poser les dalles – indépendamment de l’épaisseur choisie – dans un lit perméable de 3–5 cm d’épaisseur de mortier + concassé (lit de pose) recouvrant une couche de béton perméable (recommandé : béton B15, granulométrie uniforme) d’une épaisseur d’au moins 10–15 cm (couche portante). Les dalles posées dans du mortier ne pourront être soumises à la circulation qu’après durcissement du support.

Dallage de terrasses